• Consulter le rapport de développement durable de 2009
  • Imprimer
  • Envoyer
  • Trombone

EDF, le premier exploitant nucléaire mondial

En 2009, EDF a fait des acquisitions dans des sociétés nucléaires existantes, après avoir construit sa propre flotte de réacteurs et accumulé une triple expérience
- de concepteur et architecte-ensemblier ;
- d'exploitant ;
- de déconstructeur ;

Chaque société nucléaire du Groupe reste responsable de sa propre sûreté. Au-delà du strict respect des lois et règlements propres à leur pays, chacune a mis en place des programmes de long terme pour faire progresser de façon continue ses performances en termes de sûreté. L'objectif du Groupe est d'encourager et de renforcer cette attitude en développant toutes les synergies internes possibles dans le cadre commun fixé par sa Politique de Sûreté Nucléaire.

Télécharger le PDF de la Politique de Sûreté nucléaire du groupe EDF. (596.3 Ko)

En 2012, le groupe EDF a déposé un dossier pour intégrer l'index FTSE4Good.

Consulter le dossier du groupe EDF "La Sûreté Nucléaire, notre priorité absolue" en réponse aux critères du FTSE4Good. (1.27 Mo)


Source: Conseil Mondial de l'Energie 2010

 

En France

EDF exploite 58 REP (réacteur à eau pressurisée ) représentant une puissance installée de 63,1 GW : 34 réacteurs 900 MW, 20 réacteurs 1 300 MW et 4 réacteurs 1 450 MW (dits palier Glossaire palier Dans le domaine nucléaire, le palier désigne l’ensemble des centrales nucléaires d’une même puissance électrique. EDF décline son modèle de réacteur REP selon trois paliers de puissance électrique : le palier 900 MW (34 tranches d’environ 900 MW chacune), le palier 1 300 MW (20 tranches) et le palier 1 500 MW (4 tranches).N4). Ce parc a fourni en 2010 407,88 TWh, (85,6 % de la production d’EDF en France).

La conception, la construction et l'exploitation de ce parc lui ont donné une expertise unique d'ingénierie. Comme l’exploitation, la maintenance des installations est conduite par EDF depuis le démarrage du parc en 1978 : elle vise à assurer aux installations un fonctionnement optimisé et un niveau de sûreté parmi les meilleurs du monde.

Au Royaume-Uni

EDF Energy détient et exploite sur 8 sites 14 réacteurs AGR (Advanced gas reactor) et un réacteur REP à Sizewell, pour une puissance installée totale de 8,8 GW.

Aux Etats-Unis

Le Groupe est copropriétaire de 5 réacteurs sur trois sites (Calvert Cliffs, Nine Mile Point et R.E. Ginna) via Constellation Energy Nuclear Group LLC, société commune avec Constellation Energy Group.

En Chine

Pour le compte de CGNPC (China Guangdong National Power co), EDF a piloté la conception, la construction et la mise en exploitation des REP de Daya-Bay (2 X 1 000 MW) en service depuis1994 et de Ling Ao (2 X 1 000 MW) en service depuis 2002 et 2003.

Il intervient dans la construction des deux autres REP de Ling Ao (1 000 MW chacun) : le premier a été mis en service en septembre 2010.

Améliorer les performances du parc

Les centrales nucléaires opérées par le Groupe sont en conformité avec les référentiels de sûreté édictés par les autorités administratives en charge dans les différents pays où elles sont implantées. Lors des visites périodiques, Visites Décennales ou autres, ce référentiel est rehaussé de telle sorte qu’il soit conforme aux meilleures pratiques actuelles en vigueur et les investissements nécessaires pour atteindre le niveau attendu sont effectués.

EDF renforce ses programmes de maintenance pour améliorer la sûreté de ses centrales et leurs performances, notamment leur disponibilité, dans le cadre d'un dialogue constant avec l'Autorité de sûreté nucléaireGlossaire sûreté nucléaireLa sûreté nucléaire regroupe l’ensemble des dispositions techniques, organisationnelles et humaines qui sont destinées à prévenir les risques d’accidents et à en limiter les effets, et qui sont mises en œuvre à toutes les étapes de la vie d’une centrale nucléaire, de la conception à l’exploitation et jusqu’à la déconstruction..

  • Les investissements de maintenance portent principalement sur les gros composants :
    • nettoyage chimique ou remplacement préventif des générateurs de vapeur
    • rénovation des stators d’alternateurs
    • remplacement préventif de pôles de transformateurs cuirassés principaux.
  • La gestion des arrêts de réacteurs est optimisée pour accroître la production.
  • La R&D est aussi mobilisée et apporte son appui à l'amélioration des performances.

    Elle a mis au point, par exemple, des absorbeurs dynamiques qui réduisent les vibrations des stators d'alternateurs 900 MW dans les centrales du Blayais et de Fessenheim.

In order to view this page you need JavaScript and Flash Player 10+ support!

Donnez votre avis