• Consulter le rapport de développement durable de 2009
  • Imprimer
  • Envoyer
  • Trombone

Les émissions de SOx et NOx

Les centrales thermiques à flamme rejettent des polluants : oxydes de soufre (SO2), oxydes d’azote (NOX), poussières. Face à l'augmentation des contraintes réglementaires et des préoccupations environnementales, toutes les sociétés du Groupe, en Europe et en Chine, améliorent les performances de leurs centrales.

En France continentale

Objectifs

En France continentale, EDF s’est fixé pour objectif de réduire de 65 % ses émissions de SO2, de NOX et de poussières de 2005 à 2020.

Les rejets atmosphériques (NOX, SO2, poussières) sont mesurés en continu et retranscrits, avec les rejets aquatiques mesurés ponctuellement, dans un rapport transmis à l'administration.

Réalisations

  • Emploi généralisé de fioul TTBS (très très basse teneur en soufre).
  • Mise en service d'équipements de désulfuration et, par endroits, de dénitrification des centrales à charbon (600 MW) de Cordemais, Le Havre.
  • Dépollution des grandes centrales au fioul (600 et 700 MW) avec le projet fioul bas NOX sur les têtes de série de Porcheville et Cordemais en 2011 pour prolonger leur exploitation jusqu’en 2023.
  • Étagement de la combustion (ou procédé BOOS) à Porcheville 3 pour réduire les rejets de NOX.

La prochaine baisse du rejet moyen par kWh produit résultera de la mise en service de trois cycles combinés gaz (CCG) à Martigues et Blénod qui remplaceront à partir de 2013 neuf centrales à charbon de 250 MW.

Ces CCG supprimeront les rejets de SO2 et réduiront des deux tiers les émissions de NOX par rapport aux centrales qu’ils remplaceront.

Des résultats

De 2005 à 2010, les émissions du parc thermique à flamme en France continentale ont baissé à énergie constante de :

  • 10 % pour les NOX
  • 32 % pour le SO2
  • 25 % pour les poussières.

Moyens et procédés de réduction des émissions

  • Désulfuration des fumées : baisse de 90 % les émissions de dioxyde de soufre (SO2).
  • Dénitrification : élimination de 80 % des émissions d’oxyde d’azote (NOx).
  • Dépoussiéreurs : suppression de 99 % des poussières
  • Utilisation de combustibles de meilleure qualité : charbons moins cendreux, fiouls à très basse teneur en soufre.
Section 2 - Produire
Plus d'infos

Systèmes énergétiques insulaires

EDF a engagé un programme de 37 millions € sur trois ans.

  • Lancement des chantiers de dénitrification catalytique à la centrale de Pointe des Carrières (Martinique) et à Dégrad des Cannes (Guyane).
  • Dispositifs de Dénox par injection d'eau sur deux turbines à combustion en Corse.
  • Mise en chantier de quatre centrales nouvelle génération avec moteurs diesel dénoxés en Corse, en Guadeloupe, à La Réunion, à La Martinique)

En Pologne

Les sociétés du Groupe ont engagé d’importants investissements pour réduire leurs émissions. L'emploi de charbon basse teneur en soufre s'est généralisé.

  • Kogereracja : mise en service d’une unité 100 % biomasse à Czechnica qui réduit significativement les émissions de SO2 et de NOx.
  • EC Kraków : installation de dispositifs d'épuration des fumées pour réduire les émissions de poussières.
  • Rybnik : nouveau système de combustion à faible émission NOx sur une des unités de la centrale.
  • Cergia : poursuite du plan Zéro émission dans la vielle ville de Torun, modernisation du réseau de chaleur urbain et incitation financière pour les raccordements au réseau afin de supprimer des installations individuelles moins performantes et plus polluantes.
  • Zielona Gora : remplacement d'ici 2013 d'anciennes chaudières à charbon par des unités gaz ou fioul. Baisse des émissions attendue : 90,6 % pour le SO2, 81,8 % pour le NOx, 97,2 % pour les poussières.

In order to view this page you need JavaScript and Flash Player 10+ support!

Donnez votre avis